Portail rouge : Bienvenue ! Le Portail Rouge à la croisée des mondes...

       

Le Portail Rouge à la croisée des mondes

 

 

          Notre collège est un établissement, qui se trouve à la croisée des mondes, un territoire où se côtoient des élèves, venant à la fois du Pilat et de l'agglomération stéphanoise, mais également de quartiers ayant des identités très spécifiques,la Métare, Beaulieu, la Vivaraize, Fauriel, Villeboeuf le haut, Rochetaillée, le Bessat, Tarentaize.

Cette mixité donne à l'établissement une identité spécifique et multiple pour ne pas dire protéïforme tant en termes de diversités sociales qu'ethniques. 

 

        Dans cette micro-société, les élèves se côtoient, se croisent échangent dans une atmosphère globalement  détendue et sereine. 

    Ces rencontres des différences sont une chance pour tous, puisqu'elles poussent tout un chacun à sortir de la sphère du privé pour entrer en contact, en communication avec l'autre, dont la différence devient une richesse, quelquefois un étonnement, qui ouvrent la voie de la tolérance, et en même temps le questionnement de l'individu sur sa place dans le collège et donc dans le monde. 

 

         Ce savoir vivre ensemble est dû en grande partie à la situation géographique de l'établissement, dont les lieux vastes et éblouissants de verdure offrent à nos élèves un territoire privilégié, où ils aiment être, territoire, rassurant et sécurisant, espace public qui transforme leur espace privé, mais qui en est également pétri.

 

     Grâce à la photographie, support de représentation, image figée, et combien paradoxalement mouvante, lien du social, à la frontière de l'intime et du public, nous nous proposons dans une démarche expérimentale avec les élèves, d'essayer de valoriser la richesse que recèle ce collège à la croisées des mondes, des territoires et des espaces. 

 

 

    Nous nous fonderons sur le rapport au territoire, l'appropriation de ce territoire qu'est le collège, mais pour que cette appropriation puisse être possible, l'élève doit partir à la recherche de son territoire intime de sorte à créer du lien entre ces deux entités.

 

     La photo devient alors un territoire intime, dans laquelle, on transfère "un bout de monde", de son monde, et paradoxalement, ce territoire intime est le résultat de l'intériorisation d'un lieu extérieur, qui est dans notre projet, le collège en tant qu'objet et lieu de vie.

 

     L'objectif de cette démarche est donc de créer des liens pour un mieux vivre ensemble, créer des ponts entre les intimités pour découvrir une identité commune et différenciée à la fois.

 

 

Céleste, Eglantine, Jeanne, Naila, Romane, Zoé, Valentine, Léa, Aude, Antoine, Joêline, et Thibaut, 

vous invitent à les suivre dans cette quête de la richesse et de la diversité, à travers la photographie…

 

Modifier le commentaire 

par Aline Ladret le 03 févr. 2016 à 22:45

haut de page